Don / Donate / Donación
News

Édito Par Guy Mokuhô – Octobre 2019

Édito Par Guy Mokuhô – Octobre 2019

Édito Par Guy Mokuhô – Octobre 2019

Ko shin est l’attitude de l’esprit dont nous devons témoigner dans le zen.

Ko shin s’épanouit à partir de la sincérité de notre pratique méditative et d’une vraie compréhension de l’idéal du bodhisattva et des valeurs bouddhiques.

Ko shin est l’esprit qu’ont les parents et grand-parents pour leurs enfants et petits enfants. C’est un esprit plein de tendresse et de bienveillance qui donne sans chercher de profit et sans s’économiser. Pauvres ou riches, les parents éprouvent ce même sentiment d’amour pour leurs enfants. Ils sont attentifs et patients, ils donnent, enseignent, transmettent le meilleur d’eux-mêmes. Ils protègent et écartent les dangers et se sacrifient volontiers sans en faire état.

Sans Ko shin aucune pratique n’est authentique et la réalisation de bodhisattva ne peut en être dissociée. Le Bouddha plaçait cette vertu en tête de toutes les autres car elle illumine l’univers entier : « La bienveillance est une liberté du cœur qui englobe toutes les voies dans le lustre de sa splendeur. Comme à la fin de la saison des pluies le soleil se lève dans un ciel clair sans nuages et sa lumière rayonnante boit toute l’obscurité, comme à la fin d’une nuit noire l’étoile du matin brille dans toute sa gloire, aucune pratique permettant de progresser spirituellement n’a le seizième de la valeur de la bienveillance, car elle les embrasse toutes et explose en lumière ».

Apprenons et pratiquons ensemble cette vertu primordiale. Elle complète et imprègne Ogu •